Ce site propose quelques pistes pour découvrir le Monde Souterrain du Fenouillèdes ...

Quoi de mieux que de présenter en bannière une photographie du synclinal du Fenouillèdes, prise depuis la lèvre sud.

Ce panorama donne à voir la lèvre nord depuis les premiers contreforts des Fanges et de la Vallée du Col Saint Louis à l'Ouest (à votre gauche...).

Le regard se porte vers l'est, d'abord sur la flexure discrète du Roc Paradet puis vers l'échancrure des Gorges de Galamus. Il poursuit son parcours jusqu'au confins du synclinal à l'ouest vers le littoral de la Méditerranée.

Enfin le Pech de Bugarach semble posé au centre sur la surface d'érosion des hauts plateaux.

Les Fanges, un haut plateau parsemé de plusieurs centaines de gouffres. Ils totalisent plus de 7 km de puits...

La Vallée du Col Saint-Louis, elle accueille le plus grand réseau spéléologique du Fenouillèdes et des Pyrénées - Orientales en développement, dénivelé et extension, le Réseau Fanges-Paradet.

Le Pech de Bugarach contient le Bufo Fret, un réseau spéléologique d'importance avec un peu plus de 5 km de galeries.

Le Roc Paradet cache sous ses pentes adoucies les réseaux de Chincholle, de l'Aven du Paradet et de la Grotte 2. Nos premiers amours spéléologiques en Fenouillèdes.

Au débouché sud des Gorges de Galamus les eaux du système les Anarchistes/la Tirounère confluent avec l'Agly, dont elles constituent l'apport le plus conséquent en étiage. Les siphons ont été plongé jusqu'à la profondeur de 100 m, le conduit, un profond canyon noyé, continu.

Enfin la gouttière synclinale enfonce ses structures vers le littoral avec la promesse d'un réseau hydrogéologique de titans. Il draine depuis les hauts plateaux des Fanges les écoulements souterrains jusqu'à la Grande Bleue.

Et l'exsurgence de Font Estramar, la plus profonde explorée en plongée autonome, de tout le pourtour méditerranéen, par Xavier Méniscus jusqu'à -286 m...

Nous avons avec cette vue un aperçu paysager de la typologie des karsts du Fenouillèdes, depuis le karst forestier de moyenne montagne des Fanges, aux garrigues calcaires des dernières croupes orientales du synclinal.